BRUNCH LITTÉRAIRE Marie C.A Wabbes et Bruno Gaudens

littérature

BRUNCH LITTÉRAIRE Marie C.A Wabbes et Bruno Gaudens

le samedi 17 juin 2017 à 11h00
© © Dries Segers | DR

Marie C.A Wabbes et Bruno Gaudens présentent leurs nouveaux romans. L’occasion d’évoquer le parcours original de leurs textes, de l’écriture à la publication.

Au menu :

Marie C.A Wabbes, La Femme qui avait perdu la tête
Josiane Petit est une femme d’une cinquantaine d’années,institutrice en préretraite, qui ne croit pas à l’amour, jusqu’à ce qu’elle rencontre Frank au supermarché. Il est séduisant, plus jeune qu’elle, beau parleur et bourlingueur. Josiane connaît l’amour fou au point d’en être transformée. Progressivement, un glissement vers la catastrophe s’opère.
Inspiré d’un fait divers qui s’est produit dans la région de Nantes, l’autrice a inventé le passé des personnages pour trouver les raisons qui mènent au meurtre. Un roman haletant, noir et drôle.

Marie C. A. Wabbes est archéologue et historienne de l’art. Ses travaux ont porté sur la peinture du XVIIe, le design moderne et les voyages. Son premier roman, Terrasse, est publié au Seuil en 2006. Grande lectrice de faits divers, elle observe le chaos de la vie et de la mort pour lui donner sens.

Bruno Gaudens, Assurance de France a un problème avec Colette
Colette Métaisoult, Manager Sinistres très appréciée de tous dans une grande compagnie d’assurances, est accusée d’avoir volé dans la caisse par un mouchard informatique. Et plus ses collègues, les syndicats, la DRH et l’entreprise au grand complet essaient de la défendre, plus le mouchard insiste avec obstination.
Voici une enquête par temps de crise, où l’on a prise. Mails, lettres, avis, contrats, communiqués, pages Internet et autres documents à l’appui, Vito Cavallo de la DRH veut et doit comprendre si Colette est véritablement coupable. 

Bruno Gaudens est né et a grandi à Bruxelles, a étudié en Italie, puis aux États-Unis et vit à présent à Paris. Rédacteur télévisuel, il travaille pour France Télévisions – notamment France Ô –ainsi qu’ARTE.

 

  >> Prenez vos places !  

 

Salle du foyer
46 rue Quincampoix
75004 Paris

tarifs

5€