Du 25 novembre au 08 décembre 2021

Entrée libre

Théâtre

46 rue Quincampoix 75004, Paris

Cette programmation bénéficie du soutien de la Commission communautaire francophone – COCOF.

Depuis 2007, Visual System réinvente les liens existants entre techniques de création et perception visuelle. Ce collectif est composé de plusieurs artistes pluridisciplinaires, crée des environnements immersifs qui explorent la relation entre espace et temps, nature et science, rêve éveillé et réalité. Leur ambition se résume à une maxime inspirée du compositeur américain John Cage « Laisser voir la musique et entendre la lumière ».


Guidé par ce principe, Visual System sculpte des espaces aux formes géométriques composés de leds et de sons. La fusion des deux permet au spectateur de vivre une expérience aussi spectaculaire qu’hypnotique. En s’appuyant sur les dernières avancées technologiques, ces quatre plasticiens sont des narrateurs avant tout. Ils racontent des histoires d’aujourd’hui, abstraites et colorées, qui convoquent les mécanismes internes de nos images mentales, et sont capables de nous faire croire que notre perception du monde a pour principal instrument non pas les yeux, mais le cerveau.

L’Atomium : les joies de de la culture, la magie de l’architecture.


Entre sculpture et architecture, l’Atomium a été inauguré en 1958 à l’occasion de l’Exposition universelle et internationale de Bruxelles dont il était le bâtiment phare et l’emblème. Lieu de tourisme, de culture et de patrimoine figurant un cristal élémentaire de fer agrandi 165 milliards de fois, l’Atomium avec sa silhouette unique au monde est devenu au fil des ans, le symbole de Bruxelles et de la Belgique. Initié suite à la rénovation de l’Atomium, le département Atomium Expo développe depuis 2009 la programmation culturelle à l’intérieur du bâtiment. Axé sur des thématiques sociétales teintées de « belgitude » mais aussi l’architecture et le design, Atomium Expo participe à travers ses initiatives et manifestations à nourrir le rayonnement de l’édifice patrimonial et touristique. Qualitative, sa programmation enrichit la visite du bâtiment, et participe pleinement à l’expérience globale. Depuis 2014, le centre d’art qu’est aussi l’Atomium propose un regard sur la création numérique contemporaine. Entre installation artistique et sons et lumières, elle offre régulièrement des cartes blanches à des artistes qui réalisent des univers immersifs originaux in situ dans la sphère des Expos. Intitulé « ID » pour Innovative Display, ces spectacles immersifs qui vont à la rencontre de tous ses publics, exploitent la magie des lieux et valorisent la richesse patrimoniale de l’Atomium.


« A l’Atomium, nous nous réjouissons de chacune de nos collaborations avec Visual System » précise Arnaud Bozzini, le directeur : « Par leur maitrise technique et la poésie de leurs propositions artistiques, leurs créations rencontrent nos aspirations et les attentes de nos publics. La passion et l’engouement qu’ils ont pour le bâtiment, en fait un terrain de créativité propice à l’expérimentation et au développement de projet fort et singulier qui marque notre programmation. C’est d’ailleurs sur base du travail que nous réalisons ensemble depuis près de 10 ans avec Visual System que la programmation artistique à l’Atomium s’orientera dans le futur, en faisant un des hauts lieux de la création numérique à Bruxelles. »

Dès l’antiquité, l’humanité demandait aux étoiles le sens du monde. À l’aube du troisième millénaire, elle découvre que tout, absolument tout ce qui constitue l’univers tel que nous le connaissons, vient du cœur brûlant des étoiles. Que nous sommes, de toute éternité, leurs enfants, dans le temps long des galaxies et des rouages qui nous animent. Comme un grand cycle sans début ni fin, sinon dans la compréhension améliorée de ce qui nous constitue

Visual System

Visual System propose de s’approprier par le biais du son et de la lumière le plateau du théâtre du Centre.

La performance mettra en scène l’installation réalisé pour A Circular Journey à l’Atomium en 2018. Elle s’en inspirera pour la décliner sous la forme d’un spectacle original de 30 min, Circonvolution.

La musique composée par Thomas Vaquié emportera le public dans un voyage en plusieurs actes.

Voir aussi