Du 18 au 25 juillet 2022

Gymnase du Lycée Mistral d’Avignon
20 Bd Raspail, 84000 Avignon

Avec : Muriel Legrand, Sophie Linsmaux, Aurelio Mergola, Jonas Wertz
Conception et mise en scène : Sophie Linsmaux, Aurelio Mergola
Scénario : Sophie Linsmaux, Aurelio Mergola, Thomas van Zuylen
Mise en espace et en mouvement : Sophie Leso
Scénographie : Aurélie Deloche assisté de Rudi Bovy, Sophie Hazebrouck
Accessoires : Noémie Vanheste
Costumes : Camille Collin
Lumière : Guillaume Toussaint Fromentin
Son : Eric Ronsse
Voix off : Stéphane Pirard
Masques et marionnettes : Joachim Jannin
Stagiaire scénographie : Farouk Abdoulaye
Couturière : Cinzia Derom
Direction technique : Nicolas Olivier
Assistante générale : Sophie Jallet
Développement et diffusion : Bloom Project
Régie plateau : Rudi Bovy, Charlotte Persoons
Voix off : Stéphane Pirard

Production : Compagnie Still Life
Production déléguée : Théâtre Les Tanneurs (Bruxelles)
Coproduction : Centre culturel de Huy (Belgique), Kinneksbond Centre culturel Mamer (Luxembourg), La Coop asbl & Shelter Prod (Bruxelles)
Avec le soutien du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles service du théâtre, Théâtre national Wallonie-Bruxelles, taxshelter.be, ING tax-shelter du gouvernement fédéral de Belgique, Centre culturel Wallonie Bruxelles
Avec l’aide du Centre des Arts scéniques (Mons), Bloom Project (Bruxelles), Festival de Liège, du 140 (Bruxelles)

À partir de quatre récits brefs pour quatre acteur·rice·s, Sophie Linsmaux et Aurelio Mergola cartographient la chair humaine, sous toutes ces coutures.

D’une fête d’anniversaire de mariage à une chambre d’hôpital, d’une expérience de réalité virtuelle à une réunion de famille, FLESH est une fable contemporaine qui plonge le spectateur dans l’épaisseur de nos chairs.

Avec humour et étrangeté, la compagnie Still Life nous remue de façon vivifiante : de nos chairs meurtries à nos chairs en vie, il n’y a qu’un pas…

Au travers de FLESH, c’est la pulsion de vie que nous voulons faire éclater sous le regard des spectateurs. La vie est un risque inconsidéré pris par nous, les vivants. Notre théâtre visuel et sans mots prend le risque de s’emparer de ces solitudes pour révéler le besoin du collectif, la nécessité du lien entre les individus. Sans cesse, dans notre théâtre et davantage dans FLESH, il nous importe de marteler ce besoin de relation, de lien avec autrui, avec l’espèce humaine, retrouver cette relation de confiance envers nous-même et envers l’autre ; nous sommes tous des risques les uns pour les autres.

© Hubert Amiel

© Hubert Amiel

© Hubert Amiel

© Hubert Amiel

© Hubert Amiel

© Hubert Amiel

Voir aussi