Radio Fractale

La radio du CWB Paris

Implémentée en cyberespace en 2021 - agrège des séries portées par les programmateur.trice.s du Centre et donne à pénétrer plus encore dans les univers artistiques déployés en Saison. RADIO FRACTALE constitue également un territoire de valorisation de podcasts natifs.
La programmation du Centre vise résolument à approcher chacun des univers artistiques comme une figure fractale complexe, abstraite, qui constitue en soi une modélisation subjective et singulière.
Approchée comme des systèmes complexes et résolument non prédictibles, les univers artistiques présentés au Centre sont dévoilés par ce qui se joue et se noue dans les pratiques de création.
Ce sont ces univers situés et visions parallaxes que la RADIO FRACTALE vous invite à découvrir!
La signature sonore de la Radio Fractale a été composée par Jérémy Audouard. Français expatrié en Belgique, Jérémy Audouard s’aventure depuis une quinzaine d’années dans le monde de la musique électronique. Il compose à l’aide de boites à rythmes, de sampleurs et de synthétiseurs, mais refuse la composition par ordinateur. Ses influences le portent d’Aphex Twin à Ryuchi Sakamoto, en passant par Philipp Glass, Hiroshi Yoshimura ou François de Roubaix.

Le Bonus Cinéma #22, Rencontre avec Ann Sirot et Raphaël Balboni

Rencontre avec Ann Sirot et Raphaël Balboni

Dans le cadre du cycle Le Bonus Cinéma

Louis Héliot

Dans cet épisode et à l’occasion de la sortie en France du film La vie démente, Louis Héliot reçoit Ann Sirot et Raphaël Balboni pour un entretien qui revient sur leurs parcours et sur le parcours de ce premier long métrage.

Les parleuses : Astrid Lindgren (1907-2002) par Christine Aventin, séance 24 !

Les parleuses : Astrid Lindgren (1907-2002) par Christine Aventin, séance 24 !

Les parleuses

Pour en finir avec une histoire de la littérature qui invisibilise et minorise les textes d’autrices et donc nuit à la littérature elle-même, chaque mois, les Parleuses, organisent une séance de bouche à oreilles pour propager le matrimoine littéraire. Elles invitent une autrice contemporaine à se faire passeuse de l’œuvre d’une autrice du matrimoine. Chaque séance s’articule autour d’un atelier d’écriture, d’un atelier de lecture par arpentage et d’une performance inédite. Pour cette 24e séance qui s’est déroulé au Centre Wallonie Bruxelles, l’autrice Christine Aventin imagine une séance dédiée à Astrid Lindgren.

Le Bonus Cinéma #21, Rencontre avec Paul Vincent de Lestrade

Rencontre avec Paul Vincent de Lestrade

Dans le cadre du cycle Le Bonus Cinéma

Louis Héliot

Louis Héliot a rencontré Paul Vincent de Lestrade pour parler du cinéma des frères Dardenne dans le cadre de la parution de son essai “Le Fils de Jean-Pierre & Luc Dardenne”.

Paul Vincent de Lestrade tente dans ce livre de faire émerger cette question et de montrer comment, par les moyens qui lui sont propres, le film y répond. Ce faisant, il esquisse les grandes lignes de l’éthique cinématographique et, à travers elle, de la conception de l’humain et du monde dont le film est porteur.

Les territoires parallèles #7, Rencontre avec Ariane Loze

Rencontre avec Ariane Loze

Dans le cadre du cycle Les territoires parallèles

Sara Anedda

Dans le cadre de la monstration de sa vidéo “Profitability” en White-Box jusqu’au 31 octobre, Sara Anedda a rencontré Ariane Loze pour Radio Fractale.

En savoir plus.

Le Bonus Cinéma #20, Focus sur Joachim Lafosse

Focus sur Joachim Lafosse

Dans le cadre du cycle Le Bonus Cinéma

Louis Héliot

Pour le 20e épisode du Bonus Cinéma et à l’occasion de la sortie en salle des Intranquilles, Louis Héliot revient sur la carrière de Joachim Lafosse.

Le Bonus Cinéma #19, 30e Quinzaine du cinéma francophone

30e Quinzaine du cinéma francophone

Dans le cadre du cycle Le Bonus Cinéma

Louis Héliot

Dans cet épisode, Louis Héliot revient sur l’histoire du festival et nous en dit plus sur la 30e édition à venir.
En 1992, la première Quinzaine du cinéma francophone présentait des films primés lors du Festival international du film francophone de Namur et depuis lors, les deux festivals demeurent connexes. D’année en année, tout en affirmant leur singularité propre, ils ont poursuivi leur exploration des cinémas de la Francophonie, en partageant leurs programmations et en mutualisant parfois leurs ressources.

En savoir plus

Percée des territoires visuels #4, Rencontre avec Clara Thomine

Rencontre avec Clara Thomine

Dans le cadre du cycle Percée des territoires visuels

Ariane Skoda

Pour ce dernier épisode de Percée des territoires visuels, Ariane Skoda a rencontré Clara Thomine dans le cadre de son exposition “Le Magasin, Tout doit disparaître” au Centre.
Tout doit disparaître ! C’est le joyeux slogan des soldes. Mais c’est aussi une évocation de la fin du monde. Une coïncidence qui souligne ironiquement le lien entre société de consommation et désastre écologique.

En savoir plus

Les territoires parallèles #6, Rencontre avec Christian Sebille

Rencontre avec Christian Sebille

Dans le cadre du cycle Les territoires parallèles

Sara Anedda

Dans le cadre du Festival (((INTERFERENCE_S))), Sara Anedda rencontre Christian Sebille dont l’œuvre PAYSAGE DE PROPAGATIONS #1 « MATRICE » est accessible tout l’été à partir de 14h jusqu’au 29 aout sur le plateau de la salle de spectacle du CWB.

Le Bonus Cinéma #15, Démons et merveilles - Olivier et Quentin Smolders

Démons et merveilles - Olivier et Quentin Smolders

Dans le cadre du cycle Le Bonus Cinéma

Louis Héliot

Cette semaine Louis Héliot revient sur le livre-catalogue « Démons et Merveilles – Critique de la raison pure » d’Olivier et Quentin Smolders, paru chez CFC éditions en 2020, en partenariat avec Le Scarabée et le Centre Wallonie-Bruxelles/Paris.

maisoncfc.be/fr/products/953-demons-et-merveilles-critique-de-la-raison-pure

Les territoires parallèles #5, Rencontre avec Elsa Maury & Laure Cottin Stefanelli

Rencontre avec Elsa Maury & Laure Cottin Stefanelli

Dans le cadre du cycle Les territoires parallèles

Sara Anedda

Dans le cadre du Cycle 25 Arts Seconde, Sara Anedda rencontre Elsa Maury & Laure Cottin Stefanelli au studio du Centre pour parler de leurs films présentés au cycle et de leurs démarches artistiques.

Les installations de 25 Arts Seconde exposées en Galerie seront visibles jusqu’au samedi 3 juillet 2021, pour la prochaine édition de La Nuit des Musées.

Percée des territoires visuels #3, Rencontre autour du Labo_Demo

Rencontre autour du Labo_Demo

Dans le cadre du cycle Percée des territoires visuels

Ariane Skoda

Dans cet épisode Arian Skoda a réuni, dans le studio du CWB, trois acteurs du dernier Labo_Demo « FERMÉ 24/24_7/7 » :

Yann Chevalier : Commissaire du projet et directeur du Confort Moderne à Poitiers

Sophia Hamdouch & Colin Roustan, étudiants à l’Ecole de Recherche Graphique de Bruxelles. (erg)

Le livre de la quinzaine #9, Une Fêlure d’Emmanuel Régniez

Une Fêlure d’Emmanuel Régniez

Dans le cadre du cycle Le livre de la quinzaine

Henri Lallement

Pour cette quinzaine, Henri Lallement (Librairie Wallonie-Bruxelles) présente le dernier livre d’Emmanuel Régniez, “Une Fêlure” aux éditions Le Tripode.

le-tripode.net/livre/emmanuel-regniez/une-felure

Rencontre avec Hubert Antoine - Les formes d’un soupir

Rencontre avec Hubert Antoine - Les formes d’un soupir

Pierre Vanderstappen & Dianque Moquet

Rencontre avec Hubert Antoine, à l’occasion de la sortie de son livre Les formes d’un soupir (Verticales). L’auteur s’entretient avec Diane Moquet, Pierre Vanderstappen (Centre Wallonie-Bruxelles) et Henri Lallement (Librairie Wallonie-Bruxelles).

Poète et romancier, Hubert Antoine est né à Namur en 1971. En 1996, il part pour Guadalajara, au Mexique, où il fonde un petit restaurant de crêpes et de gaufres : le Coq à poil. En 2016, il reçoit le Prix Rossel pour Danse de la vie brève (Verticales).

« Le vent porte le corbeau. Toi et moi, nous sommes le vent. » Grâce à une expérience hallucinogène, un libre-penseur mexicain parvient à entendre de nouveau la voix de sa fille, Melitza, assassinée pendant l’insurrection d’Oaxaca, deux ans auparavant. Elle lui relate ses derniers instants auprès d’Evo, un chaman huichol qui va lui offrir, à travers un étourdissant rituel d’oubli, la plus romantique des métamorphoses.

Road movie au pays de Quetzalcóatl, le deuxième roman d’Hubert Antoine défonce les portes du deuil, supprime les frontières entre morts et vivants pour révéler un Mexique toujours aussi captivant dans les plus ardentes couleurs de l’intensité.

www.cwb.fr