Le 13 avril 2022 à 20h00

Tarif plein : 10€
Tarif réduit : 8€

Théâtre

46 rue Quincampoix 75004, Paris

Mise en scène, texte et installation : Mehdi-Georges Lahlou.
Avec : Pearl Manifold - Hala Omran Ghita Serraj - Tamara Saade
collaboration artistique et à la dramaturgie Youness Anzane
création sonore Osloob création lumière Julien Barbazin
production déléguée Centre Dramatique National de Normandie-Rouen

Metteur en scène, texte et installation

Mehdi-Georges Lahlou est né aux Sables d’Olonne en 1983. Franco-marocain, il vit et travaille entre Bruxelles, Maastricht et Athènes. Formé à l’École Régionale des Beaux-Arts de Nantes (ERBAN), puis à l’Académie Sint-Joost à Breda au Pays-Bas où il y obtient un n Ph.D en Arts (2010). En 2014
Mehdi-Georges Lahlou faisait partie de la première session de Les réalisateurs (post-diplôme en Art et Entreprises), conçu et dirigé par l’artiste Fabrice Hyber en partenariat avec l’école de management Audencia Nantes et l’école des beaux-arts de Nantes Métropole (France).

Ses œuvres plastiques ont fait l’objet de plusieurs expositions personnelles dans le monde, entre autres au Musée des Beaux-Arts de Rouen, France (2019), au MNAC – Muzeul Nat,ional de Arta ̆ Contemporana ̆ à Bucharest, Romania (2019), au Museo de Arte Colonial à La Havane, Cuba (2019), au Botanique Museum à Bruxelles, Belgique (2017), au In Flanders Fields Museum à Ypres, Belgique (2015), au HAU Hebbel am Ufer à Berlin, Allemagne (2015), au Lynden Sculpture Garden à Milwaukee, USA (2013). Ses travaux ont été présentés dans de nombreuses expositions internationales comme au Museum of African Contemporary Art Al Maaden – MACAAL à Marrakech, Maroc (2019), à la Galleria Nazionale d’Arte Moderna e Contemporanea, de Rome, Italie (2018) au William Benton Museum of Art à Storrs, USA (2017) au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg, France (2016), au Centre Pompidou Málaga à Malaga, Espagne (2016), à l’Institut du Monde Arabe à Paris, France (2016, 2014 et 2012), à Institut d’art contemporain à Villeurbanne, France (2016), au MMVI Musée Mohammed VI, Rabat (2014 MA). Et permis plusieurs biennales international (La Havane, Dakar, Casablanca, Venise, Sakhnin).

Artiste de la performance depuis 2003, Mehdi-Georges Lahlou est notamment l’auteur et l’interprète de Stupidité Contrôlée (2013), C’est Charmant XIII (2014), Run Run Baby Run Run (2015) présentées entre autres au Théâtre des deux rives à Rouen, France (2016), à la Merton D, Simpson Gallery lors du Queer New York International Ary Festival à New York, USA (2015), au Carreau du Temple pour le Jerk Off Festival à Paris, France (2015), invité par le FRAC Midi Pyrénées – LesAbattoirs, France (2015), à L’H du Siège, lors des Cabaret de curiosités, invité par Le Phénix, Scène Nationale à Valenciennes, France (2015). Il créé en 2018 sa première mise en scène et scénographie The Ring of the Dove s’emparant du poème Le collier de la colombe d’Ibn Hazm (vers 1023), il y est aussi interprète accompagné de Killian Madeleine (danseur) et de Jorg Delfos (contre-ténor). Il créé avec Marie Payen Ils se jettent dans des endroits où on ne peut les trouver pour le Festival d’Avignon 2019. En 2019 il met en scène l’installation/ performance 75 pour sept performeurs au Muzeul National de Arta Contemporana à Bucharest, Roumanie. De 2017 à 2020, Mehdi-Georges Lahlou est artiste associé au CDN de Normandie-Rouen.

www.mehdigeorgeslahlou.com

Artiste plasticien et performeur, Mehdi-Georges Lahlou est connu pour son étonnante capacité à détourner les références culturelles, religieuses ou morales. Il poursuit avec cette mise en scène sa série d’œuvres performatives sur le thème des 72 vierges, ces créatures célestes appelées « houris ».

Dans un décor d’île imaginaire au parfum d’oasis, elles sont quatre femmes en attente. Misant autant sur l’improvisation que sur l’émotion, Mehdi-Georges Lahlou fait coexister leurs présences sur le plateau. Par le verbe et le chant, il les met à l’écoute des rêveries terrestres et de leur lot de questions, de doutes et provocations. Par le mouvement et la danse, il les bouscule face à l’idée de pureté, de jouissance et d’ivresse.

Avec humour et sans tabou, l’artiste contemporain s’amuse à créer des détournements impertinents pour mieux décaler nos regards. Corps suggestifs, échanges verbaux, objets plastiques et sonores se mêlent dans un spectacle-performance qui, à travers la portée ironique sur l’au-delà, invite à réfléchir sur ce qui se passe ici-bas…

72 vierges ® Arnaud Bertereau

72 vierges ® Arnaud Bertereau

72 vierges ® Arnaud Bertereau

72 vierges ® Arnaud Bertereau

72 vierges ® Arnaud Bertereau

72 vierges ® Arnaud Bertereau

72 vierges ® Arnaud Bertereau

72 vierges ® Arnaud Bertereau

72 vierges ® Arnaud Bertereau

72 vierges ® Arnaud Bertereau

72 vierges ® Arnaud Bertereau

72 vierges ® Arnaud Bertereau

Voir aussi