Le 04 novembre 2022 à 19h00

tarif : 6 € / adhérent de la Maison de la poésie : 0 €

Maison de la poésie Scène littéraire - Salle Lautréamont
157 Rue Saint-Martin, 75003 Paris

Kigali, 2018. Depuis sa rupture avec Vincent, Erika écrit chaque jour à sa sœur pour « exorciser de son corps » un amour-dévastation qui l’habite toujours. Elle raconte son histoire, mais également celle des êtres fragiles auxquels elle est attachée, qui eux aussi tentent de vivre. Du Rwanda, pays aux mille collines florissantes, où après le génocide des Tutsis chacun a été forcé de tourner la page, Dominique Celis montre que derrière la rhétorique officielle d’unité nationale chacun a « incarcéré ses peines à perpète ». Des blessures sans cesse ravivées lorsqu’on peut croiser les bourreaux d’hier au détour d’une station-service ou sur la rive calme du lac Kivu…

À lire – Dominique Celis, Ainsi pleurent nos hommes, éd. Philippe Rey, 2022.

Voir aussi