Le 07 octobre 2022 à 21h00

de 7.00 à 15.00 €

LE ZEF
Scène nationale à Marseille
Avenue Raimu - 13014 Marseille

Le Centre a accompagné Ayelen Parolin dans le cadre du Festival Séquence Danse Paris/ CENTQUATRE-PARIS en 2022.

Un projet de Ayelen Parolin Créé et interprété par Baptiste Cazaux, Piet Defrancq et Daan Jaartsveld Assistante chorégraphique Julie Bougard Création lumière Laurence Halloy Scénographie et costumes Marie Szersnovicz Dramaturgie Olivier Hespel Regard extérieur Alessandro Bernardeschi Visuels Cécile Barraud de Lagerie Costumes Atelier du Théâtre de Liège Production, diffusion, administration Manon Di Romano Diffusion internationale Key Performance

Production RUDA asbl Coproductions Charleroi danse, Le Centquatre-Paris, Théâtre de Liège, CCN de Tours, MA Scène nationale – Pays de Montbéliard, Les Brigittines, DC&J Création
Soutien & Accueil studio CCN de Tours Résidence Charleroi danse, Les Brigittines, Le Gymnase - CDCN Roubaix/Hauts-de- France, Le Centquatre-Paris, MA scène nationale – Pays de Montbéliard
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de Wallonie-Bruxelles International, du Tax Shelter du Gouvernement fédéral de Belgique et d’Inver Tax Shelter
Ayelen Parolin est accueillie en compagnonnage au Théâtre de Liège (2018-2022) et bénéficie d’un hébergement administratif à Charleroi danse/La Raffinerie.
Ayelen Parolin est artiste associée au Théâtre National de Bruxelles à partir de 2022.

Évènements liés
09.09.22 — 09.10.22
Festival Actoral 2022

À partir de la notion de jeu, l’écriture chorégraphique de SIMPLE interroge la complexité et la multiplicité du sens avec la simplicité comme point de départ de cette exploration. “Aller à la racine, enlever tout ce qui n’est pas essentiel et arriver à une forme condensée, serrée, avec au centre l’humain comme source de tous les possibles”, tel est le pari d’Ayelen Parolin pour sa nouvelle création.

Dans un espace de jeu aux références chorégraphiques multiples, les interprètes construisent un langage éphémère par lequel le mouvement parle sans récit, raconte sans narration, dit sans discours. Entre Baptiste Cazaux, Piet Defrancq et Daan Jaartsveld se crée un jeu de situations mouvantes, avec un goût du détail, de la bagatelle et du presque rien, qui composent un parcours spontané, illogique et non linéaire. SIMPLE, dans une légèreté détachée et innocente, revient à la source naïve, curieuse et émerveillée du jeu comme moteur social pour mieux interroger le réel.

Ayelen Parolin, SIMPLE ©François Declercq

Ayelen Parolin, SIMPLE ©François Declercq

Voir aussi