Le 03 mai 2022 à 15h00
Le 03 mai 2022 à 19h30

Tarifs : 5€, 3€ (réduit)

Théâtre

46 rue Quincampoix 75004, Paris

Durée 30 minutes

Concept et Chorégraphie : Angela Rabaglio et Micaël Florentz
Interprétation : Angela Rabaglio, Micaël Florentz et Sergi Parés
Création lumière et scénographie : Arnaud Gerniers.
Assistance technique : Thomas Schellenberger.
Musique : Daniel Perez Hajdu
Costumes : Louise Hanquet et Angela Rabaglio.
Dramaturgie : Hildegard De Vuyst

Coproductions (en cours) : Mars - Mons Arts de la Scène (B), STUK (B), C-TAKT / Dommelhof (B), CC Heidelberg / Unterwegstheater (DE), Les Brigittines (B), Charleroi Danse - Centre chorégraphique de Wallonie-Bruxelles (B)
Production : Tumbleweed. Diffusion / Communication : Quentin Legrand (Rue Branly). Partenaires de résidence : workspacebrussels / Les Brigittines (B) , Espace
Catastrophe - Centre International de création des Arts du Cirque (B), Mars - Mons arts de la scènes (B), Théâtre des Doms (FR), STUK (B), C-TAKT/Dommelhof (B), de Warande (B), La Geste (B) - en discussion, Les Subs Lyon (FR) - en discussion. avec le soutien de : La Chaufferie-Acte1, Fédération Wallonie-Bruxelles, Fred Op de Beeck, Dr. Vertical asbl, Yvon van Lancker, Marché de la Glacière, Lieve Dierckx, avec l’accompagnement du Réseau Grand Luxe 2021/22.

Tumbleweed est une jeune compagnie de danse basée à Bruxelles et Zürich, fondée en 2017 par Angela Rabaglio, chorégraphe et danseuse suisse, et Micaël Florentz, chorégraphe, danseur et musicien français. Initiée en 2014, leur collaboration est en premier lieu le résultat d’une rencontre, celle de deux parcours artistiques très différents. A travers un dialogue constant, inspiré par leurs voyages, par la science, la nature et la philosophie, par une curiosité physique, technique et artistique permanente, ils ont composé leur propre compréhension du mouvement, du corps et de son language. The Gyre, leur première production, est la concrétisation de cette volonté commune. Après deux années de tournée avec ce premier projet, deux nouveaux projets chorégraphiques voient le jour en 2020 : A Very Eye (création de groupe – Première automne 2022) et Dehors est blanc (trio en suspens – Première 2023)

Née à Zurich en 1990, elle est chorégraphe et danseuse freelance vivant à Bruxelles. Elle a étudié la danse à l’Amsterdamse Hoogeschhool voor de Kunsten (de Theaterschool; MTD) et obtenu son Diplôme de Bachelor en 2013. Angela compose alors sa première pièce solo (wind-up birds and polaroids) avec laquelle elle se produit dans plusieurs festivals européens. Son travail lui a valu le prix d’encouragement au Festival ‘Barnes Crossing Solo Duo’ à Cologne et le prix du public au ‘SzoloDuo Festival’ à Budapest. Angela a travaillé comme danseuse durant quatre ans avec la compagnie Alias à Genève (Guilherme Botelho). Plus récemment elle danse avec Prototype Status, dirigée par Jasmine Morand (CH), et intervient régulièrement en tant qu’interprète et regard extérieur sur les créations de la Cie Ici’Bas (CH). Elle s’est aussi impliquée dans plusieurs projets de courts termes et a collaboré avec d’autres artistes tels que Mita Fedotenko, Itamar Serussi, Ingrid Berger Myhre, LaborGras ou encore Simon Berz. Grâce à de nombreux apprentissages en danse ainsi que d’autres influences (Arts martiaux, Escalade, Dabké, Yoga) elle développe sa propre pratique physique et cherche à combiner les traditions nouvelles et anciennes. Angela enseigne occasionnellement à des enfants, des professionnel.le.s de danse et du cirque, ainsi qu’à des amateur.trice.s.

Micaël est un chorégraphe, danseur et musicien d’origine française né à Besançon en 1988 et basé à Bruxelles (B) depuis 2011. Depuis dix ans, il s’adonne à la composition musicale en solo sous divers pseudonymes. En 2021, il réalise avec Charène Hamroun le clip « PASHMAM ». Il collabore également avec l’artiste electronica Judith Juillerat (FR).
En 2014, Micaël rencontre la chorégraphe et danseuse suisse Angela Rabaglio, qui l’introduit spontanément au monde de la danse. Ils fondent ensemble en 2017 la compagnie Tumbleweed et créent leur première pièce The Gyre, qui va susciter un vif intérêt auprès de la scène internationale (avec notamment des tournées en Europe mais aussi en Iran, Jordanie, Maroc, et prochainement en Corée). En 2020, ils entament deux nouveaux projets chorégraphiques : Dehors est blanc (installation/performance) et A Very Eye (pièce de groupe).
Parallèlement à ses travaux personnels, Micaël travaille comme interprète pour la chorégraphe et danseuse Géraldine Chollet (CH).

Évènements liés
04.05.22 — 06.05.22
Cie Tumbleweed, The Gyre

Souhaitant approcher les univers artistiques contemporains dans ce qu’ils ont de complexe, de multiple et d’irréductible à un dénominateur commun, le Centre renouvelle sa greffe avec le Théâtre de la Ville pour une programmation couplée qui donne à appréhender l’univers de la compagnie Tumbleweed.

Deux projets témoignant des axes de recherche de la compagnie sont à découvrir : au Centre : une étape de travail du solo Dehors est blanc et au Théâtre de la Ville, la pièce The Gyre.

DEHORS EST BLANC

Présentation d’une étape de travail de la version solo de Dehors est blanc, qui sera créée au printemps 2023. Le public sera réparti en polyfrontal, afin que chacun.e puisse choisir sa perspective d’observation.

Cette nouvelle création se déploiera telle une installation et sonde l’enjeu autant du territoire que du point de vue.

Suspendus dans leur propre espace, trois danseurs se déploient progressivement dans le vide en nous suggérant que, dans le grand ensemble de notre réalité en action, le mouvement demeure insaisissable. En laissant apparaître leur vulnérabilité sur scène, ils mettent le.a spectateur·rice et son regard au centre de l’espace de jeu, pour tisser, avec illes, une relation profonde et toujours en devenir.

En résonance avec leur première création The Gyre, cette nouvelle proposition portée par Angela Rabaglio et Micaël Florentz irrigue leur réflexion sur le champ des possibles et sur les heuristiques alternatives.

Le titre Dehors est blanc est une référence à l’expression « blanc dehors » : un phénomène optique atmosphérique dans lequel les contrastes sont nuls et où tout semble enveloppé d’une lueur blanche et uniforme. L’observateur ne peut alors discerner ni les ombres, ni l’horizon, provoquant une perte du sens de la profondeur et de l’orientation.

Dehors est blanc © Arnaud Gerniers

Dehors est blanc © Arnaud Gerniers

Dehors est blanc © Arnaud Gerniers

Dehors est blanc © Arnaud Gerniers

Dehors est blanc © Arnaud Gerniers

Dehors est blanc © Arnaud Gerniers

Dehors est blanc © Arnaud Gerniers

Dehors est blanc © Arnaud Gerniers

Dehors est blanc © Arnaud Gerniers

Dehors est blanc © Arnaud Gerniers

Dehors est blanc © Arnaud Gerniers

Dehors est blanc © Arnaud Gerniers

Voir aussi