17.10.22 — 02.01.23

Occupation des vitrines de la Galerie du Centre par Angyvir Padilla

Les vitrines de la galerie du Centre se muent en espace d’exposition fugitive.

Du 17 octobre 2022 au 02 janvier 2023

Galerie

127-129 rue Saint-Martin
75004 Paris

Titre des œuvres :

  1. La húmeda boca abierta.
  2. En búsqueda de los aluxes.
  3. En búsqueda de los aluxes (Una selva recubierta de otra invisible)

Sa pratique artistique aborde des notions telles que le sentiment d’appartenance, le déplacement, la migration et le foyer. Elle crée des installations immersives, composées de vidéos, sons, sculptures et performances. Les matières naturelles comme l’argile, la cire, le plâtre et la céramique ainsi que les gestes qu’elle réalise dans ces espaces sont au cœur de son travail artistique. Depuis le départ de son pays natal, le Venezuela, vers la Belgique en 2011, elle s’intéresse à l’impact des diasporas sur l’identité et au caractère “Unheimlich” du déplacement.
« Je m’intéresse à nos modes de vie ‘globalisée’ et au sentiment prévalant de ‘ne pas se sentir chez soi’. Un sentiment qui pourrait aussi bien s’appliquer à notre relation à la nature, devenant une sorte de ‘foyer’ distant et perdu. Au fil des années, ma pratique artistique s’est développée dans une tentative de trouver mes propres lieux familiers dans l’art ».

Pour cette vitrine, elle présente une sélection de photographies analogiques réalisées pendant sa résidence à Chiapas, au Mexique, durant le mois de juillet 2022, avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et Wallonie-Bruxelles International.
Ces prises sont le résultat d’un séjour dans la jungle Lacandone, dans le cadre d’une recherche de “l’inquiétante étrangeté” de ces paysages et la volonté de trouver un foyer dans des paysages proches mais à la fois distants.

Trois reproductions de photographies signées par Angyvir Padilla les envahissent alors que l’espace de la galerie est en phase de rénovation.

En Saison 2022 Liquide_Ethique Barbare, dans le cadre de son partenariat avec la Résidence d’artistes – Moly-Sabata – basée à Sablons, le Centre a accompagné la résidence d’Angyvir Padilla qui s’y est déroulée du 2 mai 2022 au 3 juin 2022.

Le Centre avait, en 2021, soutenu sa résidence au Frac Grand Large – Hauts-de-France à Dunkerque qui s’inscrivait dans le cadre de la Biennale Watch This Space 11. Sa vidéo La ola que vino de lejos (La vague venue de loin), fut programmée au Centre en juin 2022 à la faveur des Heures sauvages.

Angyvir Padilla avait participé à l’édition 2021 du festival (((Interférence_S))) du CWB dédié aux recherches portant sur le substrat sonore.

Voir aussi