Le 21 mars 2024 à 20h00

Cinéma

46 rue Quincampoix 75004 Paris

Elke de Rijcke est poète, traductrice de poésie néerlandaise, essayiste, micro-curatrice et professeur d’arts & de littérature aux ESA St-Luc et à l’erg (Bruxelles). Elle anime également The Living Library et Physical Poetics.

*Depuis quelques années, je développe des méthodologies de création poétique qui dépassent le seul domaine de la poésie. Vitale, expérimentale, instigatrice et résidu de la vie, ma poésie se veut cognition, savoir hybride et précis composant des alliances avec les sciences (biologie, neurosciences, génétique, astrophysique, cosmologie, astrologie et botanique), les arts (cinéma, peinture, sculpture, musique, littérature), la philosophie et l’actualité politique.

La poésie comme pensée et pratique artistique est du slow art. Mes projets poétiques se développent comme de véritables projets de recherche qui s’étendent le plus souvent sur plusieurs années avant d’aboutir à un livre. Mes livres mettent en récit des formes d’auscultation de métamorphoses amenées par les multiples expériences de la vie. Ils s’engagent dans une cosmogonie poétique où le minéral, l’aquatique, l’aérien, le végétal, l’animal et l’humain sont liés, et explorent les frontières entre individualité et transindividualité.

Ma parole poétique est résistance idéologique et tentative d’homéostasie. Son but n’est pas seulement d’écouter et de diagnostiquer, mais aussi d’ouvrir une voix/voie transformatrice vers une pensée, un sentir et une pratique d’un mieux-être à travers l’imaginaire de la phrase sculptée. Durement tendre et tendrement dure, la phrase poétique doit placer la barre haut pour ouvrir ce passage.*

Léa Bismuth est autrice, docteure en théorie de l’art de l’EHESS, critique d’art, commissaire d’exposition indépendante. Depuis septembre 2023, elle enseigne l’esthétique, l’histoire de l’art et l’art contemporain.

Julie Delaloye est poète et médecin. Il y a dans sa poésie une grâce aérienne, une espérance lumineuse d’approcher en toute humilité ce qui fonde le mystère de la beauté, tant végétale que minérale ou humaine. Elle est l’auteure de Malgré la neige et Dans un ciel de février (Cheyne)

A l’occasion de la parution de Et puis soudain, il carillone (Lanskine), un livre qui présente une sélection du timbre des livres publiés par l’auteure, le Centre Wallonie-Bruxelles offre une carte blanche à Elke de Rijcke.

Pour cette rencontre accompagnée de lectures extraites de son œuvre, elle est entourée de deux personnalités qui évoquent son travail de création : Léa Bismuth, historienne de l’art qui mène une double réflexion sur la littérature et l’art contemporain et Julie Delaloye, poète et médecin, spécialiste des neurosciences (université de Genève).

Elke de Rijcke, Et puis soudain, il carillone (Lanskine)

Ce livre présente pour la première fois un aperçu de la poésie d’Elke de Rijcke à travers de larges extraits de « troubles. 120 précisions. expériences » (Tarabuste, 2005), « gouttes ! lacets, pieds presque proliférants sous soleil de poche » (Le Cormier, 2006, 2 vol.), « Västerås » (Le Cormier, 2012), « Quarantaine » (Tarabuste, 2014) et « Juin sur avril » (LansKine, 2021). Ce choix de textes permet de retraverser les axes thématiques d’une œuvre écrite sous le signe de l’éros où se déploient rapports amoureux, sexualité, maternité et émancipation ambivalente, associés à la construction comme corps, âme et esprit.

Chaque livre d’Elke de Rijcke a été pensé comme un dialogue engagé et frontal avec plusieurs œuvres littéraires et artistiques (Tsvétaïéva, Zanzotto, Ouwens, van der Weyden, Szeeman, Altmejd, Castellucci, Tarkovski), scientifiques (Antonio Damasio) et géographiques (la Suède, la Zélande, l’Espagne, la Belgique). « Et puis, soudain, il carillonne (Selected) » permet d’observer des formes qui répondent à un besoin urgent de localisation du soi dans le monde. Partant à tout moment de l’expérience vécue, ces formes sont multiples, sensorielles et cognitives, parfois extra-sensorielles mais toujours métamorphes. Elles sont attentives à la question de la matérialité du langage, de la forme de la phrase et de la composition poétique.

Elke de Rijcke

Elke de Rijcke

Elke de Rijcke

Elke de Rijcke

Voir aussi
Podcast suivant:
00:00