Le 10 décembre 2021 à 19h00

Entrée libre

Le Générateur
16 Rue Charles Frérot, 94250 Gentilly

Après une formation universitaire à Bordeaux en Études Cinématographiques et Audiovisuelles, Jenny Abouav part vivre 5 ans à Montréal pour étudier à l’Université du Québec en Arts Visuels et Médiatiques puis en Médias interactifs et Création sonore. Elle s’installe à Marseille en 2016 et obtient son DNSEP à l’École Supérieure d’art d’Aix-en-Provence en 2018. Elle a pu présenter son travail en France et à l’étranger, notamment au Festival Performance Crossing à Prague, au Festival Parallèle à Marseille, au Grenier à sel à Avignon, au festival ATM: OMNI à Séoul…. Elle est actuellement en résidence à Hangar.org en collaboration avec la Casa de Velázquez & L’institut FR de Barcelona.

Morgane Baffier, née en 1997, diplômée d’École Nationale Supérieure d’Art de Paris Cergy en 2020.

Morgane Baffier est une excellente jeune artiste dont j’ai suivi le cursus à Paris-Cergy. Son champ d’intervention dans l’art concerne le pouvoir des mots, leurs sens, leur performativité, mais aussi l’ironie, la drôlerie ou les violences qu’ils peuvent mettre à vif ainsi que la poésie et les dessins qu’ils produisent. Le tout magistralement mis en scène dans des performances-conférences, en droite ligne du regretté Eric Duyckaerts, qu’elle a eu la chance de côtoyer. Morgane Baffier met en abîme nos désirs, nos contradictions, la complexité de toute décision, s’attaquant à la vérité, au mensonge, au bien, au mal, à de grandes questions : l’amour, l’argent… Son talent repose sur un regard acéré qu’elle porte sur le monde qui l’entoure et dont elle joue avec virtuosité face à notre constant besoin de réponses. - Sylvie Bloche.

Jean-Biche est un artiste multidisciplinaire qui a grandi dans le monde de la nuit : tout d’abord comme DJ, avant de s’essayer également à la performance, au stylisme, au maquillage, au graphisme, à la direction artistique…

Aujourd’hui habitué des projets singuliers, il a collaboré aussi bien avec Paco Rabanne, Michele Lamy, Jean-Paul Gaultier que Brice Dellsperger, Philippe Decouflé & Damien Jalet, en passant par le Crazy Horse ou encore le Manko Cabaret, pour lequel il a été artiste résident durant les quatre années d’exploitation.

Actuellement il est le costumier / maquilleur/ coiffeur de Marlène Saldana pour sa dernière pièce Showgirl, ainsi que DJ résident du Georges, sur les toits du centre Pompidou.

Sa performance NUIT part 1 & 3 a été créée en 2020, et jouée au festival La Bâtie, Genève.

Magalie Desbazeille est artiste-performeuse, elle croise arts visuels et arts vivants, nouvelles technologies et bricolage. Son travail a été récemment présenté au Kusntverein Tiergarden à Berlin, à Motorenhalle à Dresden, à Halle 14 à Leipzig, à l’Athénuem de Dijon, à la fondation Ricard et aux laboratoires d’Aubervilliers à Paris. En automne 2021 son travail a été présenté au Jeu de Paume, à la Fondation Robert de Sorbon, à La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne la vallée… Elle prépare actuellement une commande publique pour le futur lycée du nord est Toulousain, pour le printemps 2022.
Que se soit pour des commandes publiques, dans le cadre des 1%, qui font 12m de long et pèsent 1 tonne de métal, ou pour ses performances où elle se retrouve seule au plateau avec quelques accessoires, Magali Desbazeille travaille presque toujours en équipe : dramaturge, graphiste, compositeur, data scientist, ingénieur multimédia, productrice…

Helena Dietrich vit et travaille à Bruxelles. Son travail transdisciplinaire est influencé par l’étude des rituels, les expériences corporelles transformatrices et son engagement social et politique. Son approche artistique trouve souvent origine dans un processus et requiert la participation du public à divers moments. Ses installations performatives et ses expériences immersives invitent le public à la réflexion sur soi. Son travail a été présenté, entre autres, à Beursschouwburg, Kaaitheater, La Raffinerie (Bruxelles), Stuk Louvain, Buda Courtrai, Brakkegrond (Amsterdam), Fondation Fiminco (Paris), Uferstudios (Berlin).

Thomas Proksch s’intéresse au croisement des disciplines artistiques telles que la performance, les installations, l’improvisation, la musique (art sonore et deejaying) et la voix. Son exposition personnelle LE_GO a été présentée lors de l’exposition Welt ohne Aussen (Monde sans extérieur) au Martin Gropius Bau de Berlin en 2018. Depuis 2013 il a interprété et remixé de nombreuses œuvres de l’artiste Tino Sehgal (This variation, Yet untitled, Kiss…) et a engrangé une expérience significative en jouant lors d’expositions longue durée dans des musées et des galeries. Il a joué récemment dans Stream Switch de Thea Reifler et Philipp Bergman au musée d’art contemporain Hamburger Banhoff de Berlin.

Geneviève Favre Petroff est une artiste transdisciplinaire suisse qui utilise l’art de la performance, les costumes technologiques, sa voix et les jeux de lumière pour rencontrer son public et l’inviter à la suivre dans ses réflexions poétiques. Elle s’exprime sur le monde qui l’entoure en créant des œuvres oniriques aux personnages extravagants et empreints d’humour et d’ironie. Actrice de la wearable tech dans l’art, elle conçoit des costumes visuellement riches qui prennent vie une fois portés.

Julie Vacher (née en 1989, vit et travaille à Aubervilliers) est diplômée du Fresnoy-Studio National des Arts Contemporains en 2018 et des Beaux-Arts de Lyon en 2013. Elle est lauréate de la résidence à la Villa Kujoyama (JP) pour la session 2022. Elle met en scène les processus de transformation en jeu dans les rapports humains, humains et non-humains, et entre les vivants et leurs environnements à l’ère où se côtoient le physique et le virtuel. Via un travail d’écriture, elle explore le langage et son oralité, dont elle relève la poétique et les mécanismes de construction à travers le son, la vidéo, l’automatisation ou encore le web.
Son travail a été présenté lors d’événements d’art contemporain et de cinéma majeurs, tels que le Digital Art Festival de Taïpeï (Taïwan), le Palazzo Grassi pour Helicotrema (It), le Salon de Montrouge (Fr), la Biennale Musique en Scène (Fr), le FID Marseille (Fr), la galerie Thaddaeus Ropac pour Jeune Création (Fr), le FRAC Poitou-Charentes (Fr), l’American Documentary Film Festival (Californie, Usa), la galerie Untilthen (Fr) , le Cinéphémère – FIAC Hors-les-murs (Fr), le SNIFF (Finlande)…

-Gilles ALVAREZ
Diplômé en sciences politiques, ancien cinéaste et exploitant de salles de cinéma, Gilles Alvarez est aujourd’hui Directeur de NEMO, la Biennale Internationale des Arts Numériques de Paris/Île-de-France, produite par le CENTQUATRE-PARIS. Il a notamment mis en place l’Aide à la création multimédia expérimentale, qui a soutenu plus de 250 projets d’installations multimédias et de performances audiovisuelles en 10 ans.

-Anne DREYFUS
Après une formation en danse classique et danse contemporaine à Paris, Anne Dreyfus devient l’interprète de la Cie Peter Goss (Paris) et de la Cie Jennifer Muller and the Works (USA). En 1982, elle commence à créer ses propres chorégraphies et fonde la Cie Anne Dreyfus. Parallèlement à ses créations, elle poursuit une activité pédagogique intense et enseigne au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris de 1996 à 2001. En 2006, elle crée Le Générateur, un espace de 600m2 situé à Gentilly qu’elle dédie à toutes les expressions contemporaines, particulièrement les arts visuels et la performance. Lieu de recherche, de création et de résidence, Le Générateur fonde sa programmation sur la rencontre, l’accompagnement des artistes et sur le principe d’une carte blanche donnée à chaque auteur. En 2009 elle crée FRASQ, une rencontre annuelle de la performance qu’elle présente au Générateur et qui réunit plus d’une cinquantaine d’artistes.

Le troisième volet de l’ouverture tricéphale de la Biennnale Nova_XX s’ouvrira au Générateur pour une soirée performances Freaks & Queer :

  • Julie Vacher – le Banquet des activités humaines exigeant un effort soutenu
  • Geneviève Favre Petroff – Vocalisez-moi
  • Jenny Abouav – Enveloppe sculpture vivante
  • Magali Desbazeille – Your Opinion Matters #2
  • Mogane Baffier – Comment vivre dans un monde harmonieux et Conférence sur l’art
  • Jean Biche – NUIT part 1 & 3
  • Helena Dietrich & Thome Proksch – Critical Techno
Voir aussi