Le 28 mars 2022 à 19h00
Le 28 mars 2022 à 21h00

Tarif plein : 12€
Tarif réduit : 8€

Fondation Cartier pour l’art contemporain, 261 Bd Raspail, 75014 Paris

Avec : Ariane Loze et Steve Argüelles
Mise en scène : Ariane Loze
Texte : Ariane Loze & Nina Leger
Musique : Steve Argüelles
Directeur de la photographie : Enzo Addi
Production et diffusion : workspacebrussels
Coproduction : Vlaamse Gemeenschap, Centre Tour à Plomb, wpZimmer, Galerie Michel Rein (Paris / Bruxelles), Vlaamse Gemeenschapscommissie

Avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès, dans le cadre de son programme New Settings
Co-production: Vlaamse Gemeenschap • workspacebrussels • Centre Tour à Plomb • wpZimmer • Vlaamse Gemeenschapscommissie • Galerie Michel Rein Paris / Bruxelles

Ariane Loze (née en Belgique en 1988) vit et travaille à Bruxelles (BE). Elle a étudié la mise-en-scène au RITCS de Bruxelles et a participé à a.pass (Advanced Performance And Scenography Studies) à Bruxelles. Elle a été résidente au HISK (Institut Supérieur des Beaux-Arts) à Gand en 2016-17. Les expositions récentes incluent : KANAL Centre Pompidou, Bruxelles (2018), RIBOCA Riga Biennial of Contemporary Art (2018), Exposition à la Galerie Michel Rein, Paris (2019), S.M.A.K., Ghent (2019), Le Radar, Bayeux (2020), Fondation CAB, Bruxelles (2020), Jinan International Biennale, Jinan, Chine (2020), Centro Párraga, Murcia, (2021), Watou KunstenFestival, 40ème édition (2021), 40mcube, Rennes (2021), EMERGENT Veurne (2021), Fondation d’entreprise Hermès, New Stettings Performance Program (2021). Les vidéos d’Ariane Loze ont été sélectionnées pour le Prix Movimenta Video Art à Nice (2017) et le Prix Médiatine Bruxelles (2016) et récompensées au Art Contest Bruxelles (2015), par la Art For All Society de Macau (2016), Côté Court Festival Pantin (2017), Watch this Space Biennale #9 (2017) et le Salon de Montrouge (2018). Ariane Loze est résidente au ISCP New York sur l’invitation de la Foundation Salomon en 2020-2021

En octobre 2021, dans la White Box du Centre, Ariane Loze a présenté son film Profitability.

Évènements liés

Cette Soirée Nomade à la Fondation Cartier pour l’art contemporain s’inscrit dans un focus consacré à Ariane Loze, en collaboration avec le Centre Wallonie-Bruxelles, où elle présentera sa performance « Notre banquet » le 8 avril 2022.

Avec Bonheur Entrepreneur, la vidéaste Ariane Loze, connue pour ses vidéos-performances homemade joyeusement dystopiques, excelle à jouer avec les rapports de force en entreprise. Drôle et grinçant !

Dans ses films, la vidéaste et performeuse Ariane Loze réussit la prouesse d’un décuplement de personnalités, interprétant toute une galerie de personnages. Pour Bonheur Entrepreneur, le public assiste au spectacle jubilatoire d’un drôle de tournage qui s’invente en direct sur le plateau. Réunis autour d’une table à l’occasion d’un dîner mondain, des individus obsédés par la rentabilité ne s’accordent d’autre choix que celui de devenir les victimes consentantes de leurs propres contradictions.

« Je dirais que réussir, c’est parvenir à ce que vos équipes s’approprient votre objectif et en fassent un horizon personnel. Comment, bien sûr et surtout, pourquoi ? »
Extrait de Bonheur Entrepreneur d’Ariane Loze

« Être heureux rend-il plus productif ? », interrogeait la première de couverture d’un magazine spécialisé s’adressant aux managers. En partant de cette étonnante question aux allures d’injonction, Ariane Loze s’est penchée sur l’aliénation d’une panoplie d’entrepreneurs.euses fictifs.ves qu’elle incarne tous.tes à tour de rôle par le jeu d’un dispositif vidéo activé en live sur le plateau. À l’artificialité du lexique et des mantras néolibéraux, se superpose celle du médium cinématographique, ici employé comme outil de dissection pour une étude de caractère quasi-sociologique, à la fois satirique et bienveillante. Au fil de cette conversation de table et par-delà les convenances, le tableau d’une condition contemporaine se compose, où le professionnel ravage le personnel, et où l’individu mène une danse solitaire sur un fil entre maîtrise de soi et détresse absolue.

Reconnue dans le milieu de l’art contemporain, cette artiste inclassable décortique à vue un monde en crise, dans lequel chacun cherche à faire taire sa propre cacophonie intérieure.

Bonheur Entrepreneur © Mathilde Delahaye, Courtesy of Ariane Loze and Michel Rein Paris-Brussels

Bonheur Entrepreneur © Mathilde Delahaye, Courtesy of Ariane Loze and Michel Rein Paris-Brussels

Voir aussi