Du 14 septembre au 03 octobre 2021

Entrée libre

Le 46 Digital

46 rue Quincampoix 75004 Paris

Thibault Brunet est un artiste français né en 1982, représenté par la galerie Binome à Paris et Heinzer Reszler à Lausanne. Son travail joue avec les genres codés de la photographie et questionne notre relation à la virtualité dans une société où le monde tend à être entièrement numérisé.


Diplômé de l’École supérieure des Beaux-Arts de Nîmes en 2007, il s’est distingué à partir de 2008 par ses études de paysages réalisées à l’intérieur de jeux vidéo. Pendant plusieurs années, il a voyagé à travers ces mondes virtuels avec l’appareil photo de son avatar. Ses travaux attirent l’attention de plusieurs institutions : Lauréat [reGeneration2] du Musée de l’Élysée (2011), FOAM Talent 2013, Institut d’Art Contemporain de Villeurbanne (2013), Prix du public Sciences Po pour l’art contemporain (2014), Prix Coup de cœur Art-Collector – Jeune Création (2014), Lauréat Carte Blanche PMU /Le Bal (2014), Lauréat du prix Photo London John Kobal Residency award (2016), Lauréat Étant donnés (2017).


En 2014, Thibault intègre le projet collectif France (s) Territoires Liquides avec un projet cataloguant l’architecture du territoire français sur Google Earth. Ce travail, présenté pendant la Biennale de Lyon de 2015, est présenté à la BnF en 2018 dans l’exposition Paysages Français. Thibault a récemment privilégié une nouvelle approche et travaille maintenant sur la digitalisation du monde réel grâce à un partenariat avec Leica Geosystems au soutien de l’Institut Français (résidence Étant donné) et la John Kobal Residency. Entre 2017 et 2019, il participe à de nombreuses expositions internationales en Israël, au Cameroun, en Suisse, en Allemagne et en Chine, notamment les expositions de son projet « Territoires circonscrits » (photo-graphies et video) au Musée des Beaux-arts Le Locle, en 2017 et le Cercle Cité en 2018.


Il a récemment gagné le prix du Livre d’artiste ADAGP x Mad avec son dernier projet, Ault un livre sculpture réalisé avec les éditions Mille Cailloux.

A l’occasion des célébrations des 10 ans d’Art [ ] Collector , le Centre présente sur le plateau du 46 Digital Ault de Thibault Brunet, dernier artiste lauréat du couple de collectionneurs Evelyne et Jacques Deret.

Prix Révélation Livre d’Artiste 2019 MAD-ADAGP, Ault est un ouvrage en deux volumes produit en collaboration avec Mille Cailloux Éditions. La tranche sculptée reprend point par point les reliefs des versants Sud-Ouest et Nord-Est d’une falaise déployée sur des milliers de pages.

Thibault Brunet a pour ambition de scanner les limites du monde ; la falaise de Ault, dont les flancs se jettent dans La Manche, est un point de transition du littoral français, le bord du paysage. C’est avec un laser de télédétection1 que l’artiste en a capturé les reliefs depuis un long traveling in situ jusqu’à la modélisation 3D. Des relevés de milliers de points aux plus de deux mille vues recomposées, Ault déploie ensuite la roche dans la dimension d’un livre relié, page après page. Sa tranche est sculptée comme une pierre de taille travaillée en surface et dévoile les aspérités de la pierre. Les milliers d’images compilées deviennent alors comme les strates d’une roche sédimentaire. De creux en arêtes, on avance dans le noir de l’encre des images imperceptibles d’un relief qui a soudainement tout perdu de sa froide minéralité.

Ault est tout à la fois une manière de vivre la limite du paysage et de réaliser notre incapacité à saisir l’immensité du monde par-delà les facultés de nos outils de captation.

1*Lidar, laser de télédétection confié par Leica Geosystem France

Voir aussi