Le 10 novembre 2022 à 21h00

Entrée libre

Friche la Belle de Mai
41 Rue Jobin, 13003 Marseille

La franco-japonaise Mika Oki est une experte en conception spatiale, que ce soit à travers la musique qu’elle fait ou les installations qu’elle crée. Balayant un large spectre musical, ses mixes voyagent à la fois physiquement et émotionnellement entre UK bass, IDM, acid, jazz, indus et electro-acoustique. Elle s’est produite dans des festivals tels que Atonal, Nyege Nyege ou Dour. Programmatrice radio, organisatrice d’événements, mais aussi artiste visuelle, elle est basée à Bruxelles et y dirige l’antenne de LYL radio. Elle lutte activement pour la place des femmes dans la scène musicale actuelle aux côtés de Female:pressure et Psst Mlle.

Musicienne tunisienne installée à Bruxelles, Samar joue avec la spatialité atmosphérique et les textures sonores. Avec ses beats déconstruits, Samar incarne son style et transgresse les codes du dancefloor. En constante évolution, elle n’a pas peur de prendre des virages inattendus et d’insuffler de la vigueur à ses DJ sets transcendants et atypiques. De l’ambient viscéral aux percussions qui font vibrer le sang, Samar est une adepte de la basse expérimentale, des breaks de la jungle et de l’electronica.

Ce plateau est pensé comme une ouverture à la scène musicale expérimentale et électronique belge et internationale. Ces musiciennes et créatrices engagées feront du Bon Air Club un temps fort de l’ouverture marseillaise de la Biennale des Imaginaires Numériques.

Programmation construite en coproduction avec Bi-Pôle et en partenariat avec l’A.M.I Aide aux Musiques Innovatrices et Les Grandes Tables de la Friche

Voir aussi