Du 18 février au 20 mars 2022

Entrée libre

Le 46 Digital

46 rue Quincampoix 75004 Paris

Installation - 2016

Mathilde Lavenne vit et travaille à Paris comme plasticienne et cinéaste, actuellement résidente à la Cité Internationale des Arts. Au terme d’études en philosophie et en cultures latino-américaines, elle s’oriente vers le travail du verre, de la céramique et du dessin à la HEAR, Haute école des arts du Rhin de Strasbourg, et fait évoluer cette attention à la matière vers l’art vidéo, le cinéma, lʼart numérique et sonore au Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains. Ses films ont été primés au Festival International du Film de Ann Arbor (USA), au Festival dʼart numériques Ars Electronica, au Festival dʼarts numériques de Clermont Ferrand ou à la Fondation François Schneider à Wattwiller.

Une œuvre de Mathilde Lavenne en collaboration avec le compositeur Daniel Cabanzo et le collectif Les N O R M A L S
Production le Fresnoy Studio National des arts contemporains

Évènements liés
04.12.21 — 13.02.22
Biennale NOVA_XX

ARTEFACT #0 Digital Necrophony est une production Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains avec le soutien de l’IRCAM, Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique du Centre Georges Pompidou, Le Fabricarium de l’institut Polytech lille.

Existe-t-il un Au-delà numérique ? Et si oui, quels messages pourraient nous en parvenir et sous quelle forme ? Quel serait le lien entre la nature, la matière et le monde de données partagées que nous sommes en train de créer?
Artefact #0 Digital Necrophony est à l’origine une installation sonore et numérique qui s’inscrit dans une démarche de recherche archéologique du médium, de la communication et de l’émergence d’un questionnement métaphysique lié à l’instrument scientifique.

L’installation s’inspire du gramophone à cylindre d’Edison, dont elle reprend la forme mais en transforme le dispositif cherchant à capter à travers les ondes, les fréquences, les vibrations des messages d’une autre dimension.
L’ensemble propose un regard critique sur la façon dont l’ère numérique bouleverse notre rapport à la matière, à la nature. Celle-ci est ici sublimée et mise en abîme par un monolithe de marbre noir isolé et étudié tel un sarcophage, élément étrange, énigmatique et mortuaire.

Mathilde Lavenne, ARTEFACT #0 Digital Necrophony © Frank Kleinbach

Mathilde Lavenne, ARTEFACT #0 Digital Necrophony © Frank Kleinbach

Voir aussi