Du 08 au 31 octobre 2021

Entrée libre

Galerie

127-129 rue Saint-Martin
75004 Paris

Vernissage le 8 octobre à partir de 18h30.

Visite Fugitive : une immersion dans les expositions du Centre chaque mercredis à 16h.
Gratuit, départ de la visite depuis l’accueil de la galerie.
Pour découvrir le Centre et ses espaces d’exposition avec un groupe d’étudiant.e.s ou entre ami.e.s, le CWB vous invite à prendre rendez-vous pour une visite des expositions en cours.
Gratuit sur réservation, à partir de 7 personnes
en cliquant ici ou au 01 53 01 96 96

Nicolas Bourthoumieux vit et travaille à Bruxelles (Belgique) et Bagnères de Luchon (France). A étudié à l’Université Toulouse II le Mirail et à l’ENSAV La Cambre à Bruxelles. Son travail a été exposé notamment à la Galerie Catherine Bastides (Bruxelles) en 2015, à la Biennale de Louvain-la-Neuve (Belgique) en 2017, 62e salon de Montrouge 2017, à L’Atelier Fidalga à Sao Paulo (Brésil) en 2018 et à la Central Galeria à Sao Paulo © Moly-Sabata (Brésil) en 2020.

Évènements liés
08.10.21 — 31.10.21
Ariane Loze, Profitability

À la faveur de cette saison qui prend pour ancrage les théories du chaos, au gré des projets qui s’y sont déployés, la galerie du Centre s’est muée en atelier de gravures, en click & collect éphémère, en Zone d’occupation temporaire, en lieu de négoce, pour muter à présent en Galerie d’essai. L’espace de trois semaines, Nicolas Bourthoumieux investira cette zone désassignée avec pour ambition de donner à appréhender les axes de recherche et de travail de sa production plastique.
Cette Galerie d’essai s’inscrit dans la prolongation d’une résidence que l’artiste a mené à Moly Sabata - impulsée par le Centre, dans le cadre de sa Saison Parallèle en janvier 2021.
Pendant un mois, Nicolas Bourthoumieux y a poursuivi ses recherches sur la mémoire et la collecte de matières brutes. De nouvelles pièces y furent produites, témoignant d’un rapport cyclique au temps et évoquant en creux l’absence, la disparition et la transformation.
Pour son occupation au Centre, le choix fut posé de l’articuler autour de sculptures développées lors de sa résidence à Moly. Toujours en évolution, ses sculptures constitueront une matière première d’investigation. Au cœur de cette présence : la question du temps et de son empreinte imprégnée d’une vision du monde fantastique et ,escathologique.

Un ensemble de sculptures sera présenté dans la galerie du Centre Wallonie-Bruxelles.

Le temps lui-même travaillera à informer les matières, ce avant la poussière. Corrélations et collaborations d’objets communs comme des trésors d’un monde post-atomique, là où rien n’est stable, des équilibres dans l’apparition de la lumière et sa vitesse finie.

De l’eau de pluie tombée sur un autre continent, un diamant synthétique et des fleurs. Une enseigne lumineuse d’un magasin de nuit, le dessin d’oiseau d’un enfant et des copies-originales de statues antiques ou de la vaisselle teintée dans la masse à l’uranium plus quelques bougies. Tous composeront un laboratoire d’incertitude permanente, à l’expérience d’un temps élastique.

Nicolas Bourthoumieux

Cercle d'orties, 2020 © Nicolas Bourthoumieux exposition Travail & information au Centre wallonies Bruxelles paris CWB Paris

Cercle d’orties, 2020 © Nicolas Bourthoumieux

vue de Nos e Eles 2018, atelier fidalga, SP Bresil © Nicolas Bourthoumieux

vue de Nos e Eles 2018, atelier fidalga, SP Bresil © Nicolas Bourthoumieux

Cercle d'orties, 2020 © Nicolas Bourthoumieux exposition Travail & information au Centre wallonies Bruxelles paris CWB Paris

Cercle d’orties, 2020 © Nicolas Bourthoumieux

vue de Nos e Eles 2018, atelier fidalga, SP Bresil © Nicolas Bourthoumieux

vue de Nos e Eles 2018, atelier fidalga, SP Bresil © Nicolas Bourthoumieux

Voir aussi