Le 17 juin 2022 à 14h00

Entrée libre

Galerie

127-129 rue Saint-Martin
75004 Paris

Sophie Guisset est artiste de performance qui vit à Bruxelles et Berlin. Originaire de Tournai, elle s’installe à Berlin après des études au Conservatoire Royal de Mons. Elle suit d’abord le programme intensif de danse de Tanzfabrik, puis décide de rester auprès de la scène artistique et queer de Berlin. Elle a travaillé avec Olga Tsvetkova, Fanny Brouyaux, Consolate Sipérius, Philipp Urrutia, Enis Turan, Natasza Gerlach ainsi que Lisa Vereertbrugghen. Son travail a été présenté au festival Bâtard, au festival Santarcangelo (IT), à Latitudes Contemporaines (FR), Les rendez vous secrets (BE) et à Tanzfabrik Berlin (DE).

Alessandra Ferreri a étudié l’Art Dramatique à Bergame. Après sa licence en Philosophie et Littérature Moderne, elle s’est installée en France où elle a obtenu un master en Mise en Scène et Scénographie à l’université de Bordeaux. Son projet 4.48 Happy Hour a été sélectionné par le “Festival Trente Trente / Les Rencontres de la Forme Courte”. Son deuxième projet “Abîme”, a été produit par le “Festival Récidive#7” à La Manufacture Atlantique de Bordeaux. Depuis 2018, elle vit à Bruxelles où elle continue à développer sa pratique artistique.

Joshua Vanhaverbeke est musicien compositeur et créateur lumière. Il a étudié Médias Mixtes à l’académie LUCA à Gand. Ses recherches sont basées sur la relation entre l’installation artistique et la performance dans les arts de la scène. Il travaille depuis plusieurs années comme concepteur son et lumière indépendant pour diverses productions en Belgique et à l’étranger.

Matteo Sedda a étudié à l’Académie de danse contemporaine “DANCEHAUS” à Milan. Il a ensuite travaillé comme danseur pour différents artistes tels que Enzo Cosimi et Armando Lulaj. Depuis 2015, il travaille comme interprète pour la compagnie Troubleyn/Jan Fabre pour le spectacle “Mount Olympus/24h”, le solo “The generosity of Dorcas” et la dernière pièce ‘The Fluide Force of Love”. En 2018, il a créé sa première pièce de danse “POZ”, dont la première a eu lieu au “Love at First Sight Festival” à Anvers, et qu’il a depuis tourné dans plusieurs pays. Depuis 2020 il travaille comme interprète avec la compagnie IgorxMoreno pour la pièce “Karrasekare”.

Après une formation en danse classique, Louise Vanneste se dirige vers la danse contemporaine et entre à P.A.R.T.S. dont elle est diplômée. Une bourse de la Fondation SPES (Be) lui permet ensuite de poursuivre sa formation à New York, notamment au sein de la Trisha Brown Dance Company.

Au sein de Rising Horses, elle développe un travail chorégraphique en étroite collaboration avec des artistes issus d’autres disciplines que la danse : Cédric Dambrain pour la musique, Stéphane Broc pour la vidéo, l’artistes plasticien et éclairagiste Arnaud Gerniers ou encore Gwendoline Robin et Elise Peroï pour la performance et le textile.

Outre ses projets sur scène, elle développe un travail d’installations vidéo (SK, Going West, #1, …).

Benjamin Kahn est danseur et chorégraphe. Il a étudié la dramaturgie et le théâtre à l’Université d’Aix en Provence et au conservatoire de Rennes. En 2007, il est diplômé de l’ESAC (Ecole Supérieure des Arts du Cirque) en Belgique. Après ses études, il travaille notamment avec des chorégraphes tels que Philippe Saire, Benjamin Vandewalles, Nicole Beutler, Ben Riepe, Frédéric Flamand, Maud Le Pladec, Egle Budvytyte et Alessandro Sciaronni. Il considère la danse et la chorégraphie comme un outil politique puissant et s’intéresse particulièrement à la construction et à la déconstruction de notre regard en tant qu’individus et en tant que corps sociaux.

SINE QUA NON ART Développe une création changeante, insaisissable et affirmée.
Fondée à la Rochelle en 2012 sous l’impulsion de Christophe Béranger et Jonathan Pranlas-Descours, la compagnie interdisciplinaire développe une écriture scénique hybride et collaborative.

Arrimée au corps, elle s’appuie sur l’abstraction chorégraphique, la composition musicale et la porosité entre les arts de la scène et les arts visuels. Elle puise la trame de ses œuvres dans les multiples facettes de l’existence humaine, de l’épreuve du temps, de l’espace et de la place de l’artiste dans ce monde mouvant.

Elle révèle sur scène nos états physiques et psychiques, nos pulsions et nos principes, notre rapport au monde et à nous-mêmes. SINE QUA NON ART réalise des créations atypiques qui ancrent l’imaginaire dans le présent.

www.sinequanonart.com

Dès la mi-juin, les espaces physiques du Centre seront fermés pour une période de quelque 9 mois. Sa programmation qui d’ores et déjà se déploie en Hors-Les-Murs et en Cyberespace sera concentrée sur ces territoires pendant cette période.

Les Heures Sauvages sont la dernière programmation indisciplinée In-Situ avant le désamarrage de notre vaisseau.

Programme du jour 4


Dès 14h : Salon d’écoute TERRÆ de Maïté Alvarez & Manfredi Perego. Cartographie sonore en huit dimensions.

Terræ est une création sonore issue d’une recherche chorégraphique menée durant une période de résidence avec les danseurs du Balletto Teatro di Torino dans le cadre du projet danse/arts-plastiques « Motori di Ricerca » (commissionné par Chiara Castellazzi, auprès de la Lavanderia a Vapore, Centre de Résidence pour la Danse et membre de EDN - European Network of Cultural Centres et de ENCC – European Network of Cultural Centres en avril 2021).


14h à 19h : Performance Plus one de Sophie Guisset - pour une personne sur rendez-vous [réservation ici]

Plus One est un performance pour un.e spectateur.trice, durant 30 minutes, pouvant être jouée dans n’importe quel lieu disposant de quatre murs et d’une porte, et pouvant être totalement obscurci. Les éléments scénographiques sont une table, deux chaises, une lampe, et un puzzle de 1000 pièces. L’image du puzzle à assembler est projetée sur un mur devant la table. Cette image représente une scène érotique, composée de plusieurs personnes FLINT ( Female-Inter-Non Binary-Trans) dans une paysage boisé . A l’arrivée du. de le.a participant.e, Sophie Guisset assise à la table, face au puzzle, et invite la personne à la rejoindre.


19h30 : Projection Be a poem de Pierre Droulers

Be a Poem a été réalisé à partir des archives de Pierre Droulers déposées et numérisées au CND.

Be a Poem, un jeu de correspondances. Il jongle à travers les matières, sensations, couleurs et sons comme une oeuvre totale et plastique.


20h30 : Gestes chorégraphiques

Performances in-situ portés par Sine Qua Non Art - Benjamin Kahn - Louise Vanneste - VITAMINA

Performance Plus one de Sophie Guisset

Performance Plus one de Sophie Guisset

Salon d’écoute  *TERRÆ* de Maïté Alvarez & Manfredi Perego

Salon d’écoute TERRÆ de Maïté Alvarez & Manfredi Perego

Performance Plus one de Sophie Guisset

Performance Plus one de Sophie Guisset

Salon d’écoute  *TERRÆ* de Maïté Alvarez & Manfredi Perego

Salon d’écoute TERRÆ de Maïté Alvarez & Manfredi Perego

Voir aussi